Les défis de l’éducation artistique et culturelle pour tous

@laculture.info

@laculture.info

L’éducation artistique et culturelle ne contribue pas seulement à réduire les inégalités d’accès à la culture. Elle favorise aussi l’ouverture de l’école sur le monde et la rénovation de ses méthodes pédagogiques, avec des résultats manifestes sur la réussite des élèves. C’est pourquoi son essor a été érigé au rang de priorité nationale par le président de la République et le gouvernement. Après une phase de concertation, la loi du 8 juillet 2013 « pour la refondation de l’école de la République » en a consacré les principes, qui reposent sur la connaissance des arts, la rencontre avec les œuvres, leurs auteurs et leurs interprètes, et sur une pratique créative des diverses disciplines dans l’ensemble des cycles d’enseignement.

La mise en œuvre de ces principes soulève bien des problèmes auxquels sont aujourd’hui confrontés les pouvoirs publics, mais aussi les artistes et les enseignants désireux de s’impliquer sur ce grand chantier. La réforme des rythmes scolaires dans le premier degré a suscité des espoirs, mais aussi des controverses. L’articulation entre les temps scolaires, périscolaires et extrascolaires n’est pas encore assurée. La mise en place des parcours d’éducation artistique et culturelle, dans tous les cycles de l’enseignement comme à travers les différents champs du patrimoine et de la création, requiert des repères aussi bien que des crédits. Les pratiques artistiques réclament des intervenants qualifiés ainsi que des locaux adaptés. Une telle ouverture de l’école à l’art implique de pressants besoins de formation des enseignants et des artistes. Il s’agit encore de mobiliser à son service des ressources documentaires et financières. Enfin la coordination entre les collectivités territoriales et leur coopération avec l’État font débat, alors que s’annonce un nouveau chambardement de l’organisation administrative de la France. Il s’agit donc de réfléchir en vue d’agir avec davantage d’efficacité.

Cette journée s’articule autour de quatre grands thèmes : le rôle de l’éducation artistique dans le développement de l’enfant et de l’adolescent à l’ère numérique ; l’inscription des pratiques artistiques dans l’espace, le temps et les programmes scolaires ; les parcours d’éducation artistique et culturelle dans la réforme des rythmes scolaires ; enfin la mobilisation des ressources matérielles et intellectuelles, notamment en matière de formation des enseignants et des artistes.

—————————————

Marie-Christine BLANDIN

Présidente de la Commission de la Culture, de l’Education et de la Communication du Sénat

Le collectif « Pour l’éducation, par l’art »

en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles

ont l’honneur de vous informer du colloque

« Les défis de l’éducation artistique et culturelle

 pour tous, de la maternelle à l’université »

en présence de :

Benoît HAMON

Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur

et de la Recherche

Aurélie FILIPPETTI

Ministre de la Culture et de la Communication

qui se tiendra :

Lundi 23 juin 2014 de 8h45 à 18 heures

Palais du Luxembourg – Salle Clemenceau

15, rue de Vaugirard – Paris VIe

Attention: les inscriptions sont closes (à l’exception des invitations presse)

Source :

www.educationparlart.com et www.observatoire-culture.net

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe