13 eme festival de Jazz et musiques improvisées à Malakoff du 17 au 21 mai

festivason

festivason

L’association la Fabrica’son est heureuse de vous annoncer la prochaine naissance de son 13 eme festival de Jazz et musiques improvisées à Malakoff du 17 au 21 mai. Cet évènement sera placé sous le signe de la convivialité, de l’ouverture et de la richesse culturelle. Cinq jours de fête avec des concerts, des jams session, une exposition photo, une projection documentaire, un concert de pratique amateur et une soirée vinyles danse. Entre le piano solo d’Alain Jean-Marie, l’envol de Flash Pig, les étincelles de Théo Ceccaldi et Alexandra Grimal (Petite Moutarde), les convives pourront se rassasier avec de bons plats maisons et chiner autour de la brocante musicale. Tout sera prêt pour partager un moment lumineux et fédérateur.

Salle des Fêtes Jean Jaures

11 av Jules Ferry 92240 Malakoff

Métro 13 – Malakoff Plateau de Vanves

Tram 3 – Arrêt Didot

Les bruits de la Fabrica’son

« Qu’il vienne, qu’il vienne le temps dont on s’éprenne.. », ainsi parlait un certain Arthur R, grand voyageur de mots et dévoreur de galaxies. Pour nous, ce temps qu’on attend et qu’on désire ardemment, ce temps qu’on vous mitonne aux petits oignons depuis des mois, c’est le prochain Festiva’son, le festival annuel de la Fabrica’son. Au fil des ans, cet événement est désormais devenu un rendez-vous incontournable pour le jazz, la musique improvisée, la fête et une manière de citoyenneté, au sud de Paris. Comme chaque année, Malakoff sera pendant 5 jours le lieu et le temps de belles rencontres artistiques et humaines, de découvertes musicales surprenantes, de culture en partage, de bonne cuisine maison, de discussions à refaire le monde, de rires sonores et de système D en action (bénévoles welcome!)

Mais autant annoncer la couleur : cette édition sera la dernière du genre car après 13 ans d’aventures festivalières, l’équipe de la Fabrica’son jette l’éponge : si le collectif d’organisation ressent parfois une certaine usure, c’est surtout le manque de moyens financiers et les galères de matériel qui nous ont conduit à prendre – à regret – cette décision. Une Assemblée générale extraordinaire nous permettra de parler ensemble de la situation de l’association au mois de juin : contexte, difficultés et perspectives.

C’est pour cela qu’il est important de finir cette longue série de festivals en beauté et… en nombre ! Il y en aura pour tous les âges : du spectacle jeune public (dès 3 ans) au très attendu piano solo d’Alain Jean-Marie (71 ans…) ; pour tous les goûts : du jazz dans la tradition ou plus contemporain, de la musique improvisée ou hors des sentiers battus, et pour tous les formats : du solo au Big band. Comme chaque année aussi, ce temps de culture populaire et de haute qualité proposera au public des tarifs très abordables et plusieurs moments en entrée libre : 2 jams sessions, un documentaire inédit sur Colette Magny suivi d’un débat, 2 concerts en après-midi pendant le week-end, une nuit «33 tours de danse»… La salle des fêtes Jean Jaurès sera mise en beauté grâce à une exposition de photos et de dessins sur l’univers du jazz et à une attention portée aux éclairages comme à la disposition du lieu, repensé autour de divers stands. Tout est donc prêt pour se rencontrer, se divertir, s’enrichir, s’amuser, se cultiver, se questionner… grâce à la magie du spectacle vivant, grâce au pouvoir de la musique qui fait sens et peut guérir, provisoirement ou plus durablement, nos tourments et nos doutes. Alors, retrouvons-nous pour vivre un temps dont on s’éprenne, à même de nourrir un avenir incertain mais joyeux et combatif !

Marc

http://www.festiva-son.com/

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe