14ème FESTIVAL AKOUPHENE

akouphene

akouphene

Fondée en 2002, Akouphène est une association dédiée à la promotion de musiques expérimentales limitrophes, hybrides, dont la particularité tient dans la production de discours qui se déploient au-delà des barrières stylistiques conventionnelles, en explorent les marges et tirent leur force de cette singularité d’approche. Nous on vous adore à laculture.info…

Articulée autour d’un collectif de musiciens et d’artistes issus d’horizons volontairement multiples (rock, jazz, noise, métal, classique, electro, musique improvisée) dont la ligne esthétique se veut à la fois expérimentale, ouverte et curieuse, Akouphène cherche avant tout à multiplier les espaces d’expression, que ce soit par l’organisation, parallèlement à son festival annuel à Genève, d’évènements ponctuels (dont notamment des soirées régulières à l’Oblò à Lausanne) ou au travers de collaborations avec d’autres associations en Suisse.

Incrivez-vous à notre mailing list.

Contact:

Envoyez-nous vos propositions de préférence par mail:akouphene[at]akouphene[dot]org

Ceci dit, demandez-vous auparavant si vous êtes dans la ligne directrice de la programmation. Vous pouvez aller faire un tour ICIpour vous en donner une idée.

Association Akouphène
rue Daubin 10
1203 Genève
Suisse

14ème FESTIVAL AKOUPHENE

VENDREDI 25 NOVEMBRE // SOIREE NOISE PROJECTION

Dédiée à l’image travaillée comme son, cette soirée propose quatre projets d’artistes dont le travail consiste à explorer les affinités entre champs visuels et sonores, que ce soit dans leur représentation, leur articulation ou dans la performance. Dans cet espace ouvert aux sons à faire voir et aux images à faire entendre, chaque intervention évoque ce lien aux ramifications esthétiques et émotionnelles multiples, que ce soit dans l’imaginaire auditif induit par la présence de l’image, dans les ressources sonores des machines à produire du visible ou que l’image et le son se propagent dans le rejet du cadre scénique qui leur est réservé et s’infiltrent dans l’audience.

SAMEDI 26 NOVEMBRE // SOIREE NOISE JOCKEY // AFTER DJ MARC ROBERT

Au-delà d’un hommage à la platine comme instrument, cette soirée aborde la question de la musique dans son rapport à la circularité, le mouvement rotatif caractéristique du tourne-disque et les moyens mis en oeuvre pour le subvertir. Un hacking de la platine, mené sur plusieurs fronts, allant du choix de matériaux à lire, à la pratique installative de l’empilement, en passant par le travail opéré sur les techniques de gravure/écriture sur disque, et enfin la gestuelle cyclique et sa libération dans l’optique d’une expressivité plus organique. Pour l’occasion, Akouphène boucle la boucle et déviera de son orbite pour se poursuivre en after électronique.

DIMANCHE 27 NOVEMBRE // SOIREE NOISE ULTRAVERSION

Au registre esthétique du très très grand n’importe quoi de choix, cette soirée en trois actes se caractérise par le degré d’exigence avec lequel elle s’affranchit de tout discours musical et ouvre l’espace au son, dans sa littéralité la plus brute et particulièrement jubilatoire pour une fin de novembre. Les projets présentés lors de cette messe bruitiste dominicale renvoient au corps sonore, sa matérialité examinée au cours d’autopsies macroscopiques, son démembrement rituel aux échos métal distordus et finalement le passage du tout à la moulinette d’une électronique en roue libre, hurlée et engagée dans la libération d’une énergie redoutablement incisive.

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe