Histoire de ouf : Interdiction des perches à selfies dans le spectacle vivant

Lollapalooza

Lollapalooza

La vague d’interdiction se poursuit contre les perches à selfies. Coachella et Lollapalooza viennent de les interdire officiellement. Après les musées, les stades, les festivals et concerts ? Deux célèbres festivals américains, le Californien Coachella et celui situé à Chicago le Lollapalooza ont officiellement interdit les perches à selfies.

La raison est simple et finalement logique. Comme il est désormais de coutume dans les concerts, les gens sont plus soucieux de réussir leur selfie ou vidéo, et ainsi gâcher la vue aux restes des spectateurs que de profiter du spectacle qui se produit sous leurs yeux. Dans le cas présent, les organisateurs veulent éviter que de telles choses se produisent, c’est également pour cette raison que les parapluies sont interdit.

Déjà bannis de certains stades anglais, des musées australiens et parisiens mais aussi à la National Gallery de Londres, la perche à selfie n’a décidément pas le vent en poupe et son interdiction pourrait être encore plus étendue.

Un mal pour un bien ?

Source

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe