L’accrocheur-rigger : un métier reconnu par la profession

@laculture.info

@laculture.info

Désormais, la qualification d’accrocheur-rigger est reconnue par le biais d’un Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) délivré par la CPNEF-SV. Fonctionnant comme un « diplôme de branche », cette certification peut être valorisée auprès d’un employeur mais elle n’est pas obligatoire. Deux voies sont possibles pour obtenir le CQP :

Par la formation : cursus dans un organisme agréé (200h maximum)
Cette voie concerne les techniciens qui souhaitent exercer ce métier ou ceux qui veulent conforter et développer leurs compétences dans le domaine de l’accroche ;
Par la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) : dépôt d’une demande auprès d’un organisme agréé
Cette voie concerne les accrocheurs-riggers expérimentés qui souhaitent faire reconnaître leur qualification.
Quelle que soit la voie choisie (formation ou VAE), le candidat participe à un examen final comportant notamment une mise en situation professionnelle devant un jury.


Stéphane, accrocheur rigger au Big Festival par biarritzdemain

Où se former ? Où déposer une demande de VAE ?

La CPNEF-SV a agréé six organismes habilités à mettre en place la formation et la VAE :
ADAMS (Bordeaux),
APAVE (France entière),
CFPTS (Bagnolet),
PREVA (Bordeaux),
Rig’Up Formation (Nantes)
Techniscène Formation (Lille et Strasbourg).

Les premières formations au CQP accrocheur-rigger débuteront en septembre 2014. Chaque stage propose environ 10 places.

Accrocheur Rigger du Spectacle Vivant

Source

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe