Philharmonie de Paris

@laculture

@laculture

Nous, chômeurs, intermittents, intérimaires, précaires, occupons ce mercredi 18 juin depuis 6h30 le chantier de la Philharmonie de Paris. Chantier pharaonique dont la réalisation à été confiée à Bouygues. Onze d’entre nous ont accroché deux banderoles au sommet qui se voit encore depuis le périphérique. Sur ce chantier, nous sommes allés à la rencontre de nombreux travailleurs roumains, slovaques, polonais, espagnols, portugais, allemands, belges, avec ou sans papiers, intérimaires pour beaucoup d’entre eux. Ils nous ont fait part de leurs conditions de travail proches de l’esclavage, comme des ouvriers polonais payés 4€ de l’heure.

Dès l’arrêt du travail prononcé, leurs supérieurs les ont empêchés de nous parler en les isolant derrière des barrières. Nous avons proposé une Assemblée générale mais les ouvriers ont été renvoyés dans leurs baraquements.

Vers 10h30, plus aucun ouvrier n’était sur place. Suite à l’arrivée des forces de l’ordre aux entrées du chantier, 200 d’entre nous se sont rassemblés sur le toit. Des médias nous ont rejoint. Le chef de cabinet et le conseiller aux affaires sociales de la ministre de la Culture sont venus. Ils ont refusé de nous parler en présence des journalistes.

Alors que le ravitaillement nous est refusé, à 16h50 un copain escalade la façade pour nous apporter de l’eau !

Nous sommes toujours dans l’attente des interlocuteurs concernés : le ministère du Travail et la Direction de Bouygues, membre actif du Medef.

Il s’agit du droit de tous les travailleurs avec ou sans emploi et c’est la raison pour laquelle nous luttons aux côtés des cheminots, postiers, gaziers, chercheurs, personnels d’université, sages-femmes contre la paupérisation généralisée.

Nous appelons à une manifestation de convergence des luttes avec les cheminots, intermittents, chômeurs précaires demain jeudi 19 juin à 11h30 à la Gare Montparnasse.

Nous demandons toujours le non-agréement de l’Accord du 22 mars, préalable à l’ouverture de réelles négociations. Nous sommes contre toutes les réformes nuisibles et imposées par le gouvernement et le Medef. Et contre le monde qui va avec.

Ce que nous défendons nous le défendons pour tous.

  • About post
posted on 18 juin 2014
in Sites amis
tagged , , , , , ,
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe