IRMA : les politiques des musiques actuelles

C’est la question que le SMA, Cd1d et la Félin proposent de poser aux différents partis politiques représentés sur leur table ronde, qui s’est tienu le 16 octobre au centre musical Barbara Fleury Goutte d’or, dans le cadre du MaMA. Explications en image avec Aurélie Hannedouche, secrétaire générale du SMA.

C’était le premier grand débat du MaMA 2013. Et la question posée est directe : les politiques actuelles sont-elles à la hauteur des musiques actuelles ?

Dans le contexte post CNM, et post mission Lescure, le SMA, CD1D et la Felin ont présenté, à l’occasion du dernier Printemps de Bourges leurs cinq priorités pour redynamiser le secteur. A l’occasion du MaMA 2013, les trois organisations invitent à présent des personnalités politiques à réagir à leurs propositions, organisées selon trois thématiques : le financement des musiques actuelles, l’emploi et ll’intermittence ainsi que la gestion des droits sur le numérique.

Des représentants du PS, d’EELV, de l’UMP et des collectivités territoriales sont ainsi chacun conviés à venir commenter les propositions élaborées par les trois organisations et à prolonger leurs réflexions et leur programme relatif aux musiques actuelles en cette période de veille électorale.

Source

  • About post
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe