Des intermittents occupent le hall du ministère de la Culture

Une cinquantaine d’intermittents du spectacle occupaient jeudi en début d’après-midi le hall du ministère de la Culture, rue des Bons-Enfants à Paris, pour défendre leur statut. Les militants de la CGT Spectacle, du Syndeac et de la coordination des intermittents et précaires d’Ile-de-France réclament un communiqué conjoint des ministères du Travail et de la Culture « garantissant qu’il n’y aura aucun agrément d’un accord sur l’assurance chômage qui ne prévoie pas le maintien des annexes 8 et 10 », selon Marc Slyper (CGT Spectacle).

En 2012, environ 112 000 personnes ont été indemnisées au titre des annexes 8 et 10, spécifiques aux salariés du spectacle. Les manifestants « ne quitteront pas les lieux » sans une assurance écrite, a indiqué la CGT Spectacle à Alexandre Ruf, conseiller social de la ministre Aurélie Filippetti. Ce dernier a quitté la salle de réunion où il rencontrait les intermittents pour en référer à la ministre. Un rendez-vous a été pris pour 14 h 30. La CGT Spectacle avait appelé mercredi à la riposte après la proposition du Medef de supprimer les annexes 8 et 10 sur les intermittents dans le cadre des négociations sur l’assurance chômage.

Source

  • About post
posted on 15 février 2014
in Sites amis
tagged , , , , ,
2000-2015 © Informations et Ressources de la Culture et du Spectacle vivant en Europe